Bienvenue

Incluse dans l'aire urbaine de Périgueux, la commune d'Antonne-et-Trigonant est bordée à l'est et au sud par l'Isle, principal affluent de la Dordogne, alors qu'au nord, près d'un tiers du territoire communal est occupé par la forêt domaniale de Lanmary.

Son altitude minimale, 89 mètres, se situe au sud-ouest là où l'Isle quitte la commune. L'altitude maximale, 217 mètres, se trouve au nord-ouest, au lieu-dit Lacombe.

Le bourg d'Antonne, établi sur la rive droite de l'Isle et traversé par la route nationale 21, est situé, en distance orthodromique, huit kilomètres à l'est-nord-est de Périgueux.

Au XIVe siècle, Antonne et Trigonant (Anthona, Tregonan) étaient deux paroisses distinctes faisant partie de la châtellenie d'Auberoche. Lors de la création des cantons en 1790, la commune d'Antonne devint chef-lieu de canton. Le canton d'Antonne sera supprimé en 1801 par la loi du 8 pluviôse an IX (28 janvier 1801) portant sur la "réduction du nombre de justices de paix", et la commune sera rattachée au canton de Savignac-les-Églises13.
En 1823, les anciennes communes d'Antonne et de Trigonant fusionnent sous le nom d'Antonne-et-Trigonant.

You are here:   Accueil